Atelier LU BAN : Un centre de formation et d’innovation technologique de référence inauguré à l’INP-HB



img11

En raison de la pandémie de Covid-19, l’INP-HB de Yamoussoukro et l’Université de Technologie de Tianjin (UTT) en Chine ont inauguré par visioconférence, ce mercredi 09 décembre 2020, un centre de formation et d’innovation technologique de référence baptisé Atelier LU BAN.

Co-construit par ces deux institutions, le projet de l’Atelier LU BAN, s’inscrit dans le cadre de la coopération Ivoiro-Chinoise. Il contribuera non seulement à former des ingénieurs ivoiriens et africains à la pointe de la technologie, mais aussi à apporter un souffle nouveau au développement technologique de l’Afrique.

Les étudiants de l’INP-HB disposent désormais d’équipements pouvant leur permettre de faire preuve d’ingéniosité à l’instar de Lu Ban, Ingénieur chinois de grande renommée. Composé d’équipements de formation en mécanique, systèmes automatisés et productique, ainsi que d’équipements de formation en électronique, électrotechnique et mécatronique, cet atelier moderne utilise en effet, les technologies de fabrication chinoise de dernière génération.

Pour le Directeur Général de l’INP-HB, M. KOFFI N’Guessan, cette cérémonie est une concrétisation de la volonté de la Chine d’aider l’Afrique dans son développement. A cet effet, il a exprimé sa gratitude aux autorités du District de Tianjin pour avoir contribué au financement de ses équipements. Il a par ailleurs salué l’installation de cet atelier qui vient selon lui, renforcer de manière significative, les enseignements délivrés par l’Institut notamment ceux liés à, l’automatisme, l’électricité et l’hydraulique. « La disponibilité de ces équipements contribuera en outre à la fabrication de certaines pièces de machines industrielles » s’est-il félicité.

Emboitant le pas au Directeur Général de l’INP-HB, le Président du Conseil de l’UTT, Prof. LIU Donghzi s’est dit heureux de ce partenariat entre l’UTT et l’INP-HB qui vise également à approfondir la coopération entre les universités chinoises et africaines dans le domaine de la formation des étudiants, de la recherche scientifique et de la construction de disciplines. Poursuivant, il a salué cette acquisition qui permettra aux étudiants d’acquérir une haute qualification technique et une capacité d’innovation technologique pour répondre aux besoins de la stratégie de développement industriel de la Côte d’Ivoire en matière de la transformation des produits agricoles.

A travers ce geste salutaire, la chine vient de semer pour la jeunesse africaine, les graines d’une Afrique capable de relever les défis de son industrialisation. N’est-il pas vrai « qu’il est mieux d’apprendre à pêcher que de donner du poisson » ?

                                                                                                                                                                                                   Sercom/GK                                                        

 

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2021